by

posted on avril 25th, 2017

Turo + Canada : une année en quelques chiffres

J’ai du mal à croire que le lancement de Turo au Canada remonte déjà à un an ! Il me semble que c’était seulement hier que nous entamions notre première expansion internationale. Pourtant, nous voilà bien un an plus tard, entourés d’une incroyable communauté de propriétaires et de voyageurs, dont le nombre ne cesse de grandir, offrant des voitures uniques à louer en Alberta, en Ontario et au Québec et permettant aux Canadiens de repenser leur rapport à leur voiture et d’explorer de nouvelles façons de voyager.

Pour célébrer ce premier anniversaire, j’ai voulu retracer les jalons de cette passionnante aventure canadienne des douze derniers mois.

Une première année marquante

Cette incursion à l’extérieur des États-Unis était non seulement une première pour Turo, mais aussi pour le Canada, qui accueillait sa toute première plateforme de location de voitures entre particuliers. Nous offrions ainsi aux propriétaires de voiture canadiens la possibilité de transformer un actif progressivement déprécié en une source inépuisable de revenus. Si l’on considère les 23 000 000 voitures enregistrées au Canada et l’engouement des Canadiens à participer à cette aventure, les perspectives à travers le pays sont des plus prometteuses.

En chiffres, la dernière année se résume notamment en 2 800 voitures inscrites, totalisant une valeur de 60 000 000 $, 400 marques et modèles uniques, comme des Tesla Model S, Porsche 911 et Bentley Continental GT, et 1 500 000 kilomètres parcourus d’un bout à l’autre du pays par les membres de Turo.

Par ailleurs, depuis le lancement avec nos audacieux partenaires en assurance, Intact et belairdirect, huit autres compagnies d’assurance leur ont emboîté le pas en modifiant leurs directives afin de permettre aux Canadiens de louer leur voiture sur notre plateforme. C’est un signe clair que les modèles d’assurance traditionnels commencent enfin à entrer dans l’ère moderne.

Une communauté dynamique

Notre communauté de propriétaires a également gagné en maturité et en expérience au cours de la dernière année. En effet, les nouveaux utilisateurs sont rapidement devenus de vrais entrepreneurs gagnant en moyenne 475 $ par mois, amortissant bien souvent entièrement le coût de possession de leur voiture. Il s’agit là d’une chance formidable pour les Canadiens de repenser l’idée de posséder une voiture et le fardeau financier qu’elle représente. Parmi les propriétaires canadiens qui ont répondu à notre sondage, 65 % ont déclaré utiliser leurs revenus de Turo pour payer leur prêt automobile et un impressionnant 28 % ont indiqué leur intérêt à acheter un véhicule supplémentaire au cours de la prochaine année pour le louer sur Turo.

Au-delà des avantages financiers, c’est le sentiment grisant d’appartenir à une communauté unique en son genre qui fait de Turo une aventure à part. Osama B., dont vous pourrez lire l’histoire sur notre blogue dans les prochains jours, se décrivait récemment comme un promoteur actif de Turo dans la région de Toronto. Il va à la rencontre des autres propriétaires au Starbucks de son quartier pour parler de son expérience sur Turo et partager les clés de son succès. Les témoignages comme celui-ci sont une source d’inspiration et de motivation pour toute notre communauté, et la raison d’être de notre entreprise.

Merci

Quelle chance nous avons de côtoyer des membres aussi ambitieux, entreprenants et sympas qu’Osama – et qui n’hésitent pas à jouer le rôle d’évangéliste de Turo au Canada!

Notre communauté ne cesse de m’impressionner jour après jour. Je vous invite à partager vos anecdotes et aventures de cette dernière année sur les réseaux sociaux avec le hashtag #TuroCanada!

N’oubliez pas de suivre notre blogue cette semaine pour découvrir les histoires inspirantes d’autres propriétaires comme Osama, et consultez l’infographique (en anglais) ici.

Je lève mon verre à cette première année exceptionnelle, et aux nombreuses autres qui suivront!

Étiquettes : ,