by

posted on décembre 28th, 2017

Faits saillants de l’année

L’année 2017 tire à sa fin et l’heure est au bilan. Je suis très fier des progrès que nous avons réalisés tout au long de l’année, notamment en améliorant la qualité de notre plateforme et en faisant connaître davantage notre marque. Alors que 2016 était une année remplie de premières fois (En anglais seulement) – un premier lancement à l’international, un premier partenariat d’envergure avec la très populaire série Silicon Valley sur HBO et le premier anniversaire de l’entité Turo –, l’année 2017, elle, aura été marquée par le dynamisme croissant de notre produit et de notre marque. D’ailleurs, cette année, le nombre d’inscriptions et de jours de location a plus que doublé et le nombre de véhicules affichés sur Turo a franchi le cap des 200 000.

Nous avons fait un pas de géant en matière d’expérience utilisateur avec l’ajout de fonctionnalités pratiques comme le Portail des propriétaires et la Classe affaires. Nous avons également gagné en notoriété à l’échelle nationale et internationale, notamment grâce à notre première campagne publicitaire télévisée.

Sans plus tarder, voici mes moments forts de 2017.

Premier anniversaire au Canada

Après une année bien remplie chez nos voisins du Nord, c’est dans la joie que nous avons célébré le premier anniversaire de Turo au Canada. Nous avons souligné les différentes étapes franchies au cours de cette première année, durant laquelle 2 800 voitures – totalisant une valeur astronomique de 60 000 000 de dollars – ont été utilisées à meilleur escient grâce à Turo. Parmi les voitures inscrites, on compte plus de 400 marques et modèles uniques comme la Tesla Model S, la Porsche 911 et la Bentley Continental GT. Autre fait impressionnant, quelque 1 500 000 km ont été parcourus par nos voyageurs en sol canadien et ce chiffre a considérablement augmenté dans la seconde moitié de l’année. Par ailleurs, en avril dernier, nous avons renforcé notre position à titre de pionnier dans le monde du transport canadien en réunissant autour d’une table ronde, à Toronto (En anglais seulement), des acteurs clés du secteur automobile, notamment de la Carnegie-Mellon University, de BMW iVentures et d’Intact, notre partenaire en assurance au Canada.

En Classe affaires avec Turo

Côté produit, nous analysions le segment des voyageurs d’affaires depuis quelque temps déjà. En effet, non seulement les voyageurs d’affaires peuvent profiter d’une expérience et d’options de location bien plus intéressantes et abordables sur Turo que dans la majorité des agences de location traditionnelles, mais ils représentent également un bassin de clients fiables et responsables pour les propriétaires. C’est dans cette perspective que nous avons décidé de lancer, en automne, notre Classe affaires, une catégorie qui regroupe des véhicules soigneusement sélectionnés pour répondre au mode de vie actif des voyageurs d’affaires et gérés par des propriétaires exemplaires. Les premiers résultats sont très prometteurs puisque les annonces de la catégorie Classe affaires représentent déjà plus du quart des réservations.

Le Portail des propriétaires à la rescousse

Au chapitre des lancements de produits, je dois dire que je suis personnellement bien content du nouveau Portail des propriétaires. Étant moi-même un propriétaire actif, j’espérais un outil qui me permettrait de consulter et de gérer mes activités sur Turo à un seul et même endroit, et de ne plus avoir besoin d’attendre mon relevé mensuel. C’est maintenant chose possible, puisque l’on peut dorénavant consulter nos revenus en tout temps à partir du Portail des propriétaires. Mais ce qui me rend encore plus heureux, c’est l’onglet Performance, car Turo n’est pas qu’une question d’argent. À titre de propriétaires, nous nous devons d’offrir le meilleur service possible aux voyageurs et leur assurer une expérience cinq étoiles au volant d’une voiture hors du commun. Désormais, nous avons les outils nécessaires pour le faire en suivant de près notre performance, aussi bien en ce qui a trait à la quantité qu’à la qualité, notamment grâce aux évaluations cinq étoiles et aux taux d’engagement

Turo au petit écran

Au fil du temps, notre produit a évolué et notre communauté s’est raffinée. Nous avons donc décidé qu’il était temps de mettre en lumière nos merveilleux atouts. Des annonces publicitaires sont diffusées aux États-Unis depuis la mi-novembre. L’objectif de la campagne publicitaire est de faire connaître davantage Turo, de rehausser la visibilité de nos propriétaires et de leurs superbes voitures et de montrer au pays tout entier qu’il est possible de compenser le coût d’une voiture en la louant quelques jours par mois. Les propriétaires ont remarqué une augmentation de leurs réservations à la suite de la diffusion de ces publicités durant le temps des fêtes. Nous sommes très fiers de ce nouveau canal de commercialisation et continuerons d’explorer cette voie en 2018.

Des occasions exXxtraordinaires!

Turo a aussi fait ses débuts dans le monde du septième art un peu plus tôt cette année dans le cadre d’un partenariat avec Paramount Pictures pour la première du film xXx: Le Retour de Xander Cage. En effet, nous avons réussi à inscrire sur le site l’une des Pontiac GTO 1967 du premier volet de la trilogie à succès (celle qui est finalement devenue la voiture emblématique du dernier film). Nous avons également rencontré Thom, le plus fervent des amateurs de Pontiac (En anglais seulement) qui s’était donné beaucoup de mal pour ajouter la voiture du film à sa collection personnelle et offrir à tous les accros d’adrénaline la Collection spéciale Xander Cage, (En anglais seulement) une sélection de bolides parmi les plus rapides et les plus puissants sur Turo.

Des investissements qui en disent long

En septembre dernier, nous annoncions une nouvelle non négligeable : un financement de série D de l’ordre de 92 millions de dollars américains. Outre l’effervescence suscitée par le chiffre en soi, nous avons été conquis par la participation des investisseurs, aussi bien existants que nouveaux. Ce tour de financement a été mené conjointement par Daimler, fabricant de la marque Mercedes-Benz, et SK Holdings, l’un des plus grands conglomérats de Corée du Sud, dont le soutien stratégique sera indéniablement précieux pour pénétrer davantage les marchés européens et asiatiques. Par ailleurs, Liberty Mutual Strategic Ventures et Founders Circle Capital ont participé au financement, et leur expertise nous permettra sans doute de naviguer plus paisiblement dans le monde de l’assurance aux États-Unis. Nous avons également fait l’acquisition de Croove, le principal acteur de la location de voitures entre particuliers en Allemagne, auprès de Daimler, et nous comptons offrir nos services dans ce pays dans un avenir proche.

Dans la foulée (et la fébrilité) de cette nouvelle, j’ai aussi pris le temps de faire un retour en arrière sur mes années de collecte de fonds pour les entreprises en démarrage (En anglais seulement) afin de partager mes connaissances à ce sujet avec les entrepreneurs désireux de lancer leur propre entreprise.

À chacun son cheval de bataille

On ne peut pas passer sous silence la guerre lancée contre nous cette année par certaines entreprises de location traditionnelles. Mentionnons les attaques hostiles d’Enterprise Location d’Auto aux États-Unis insinuant que les propriétaires inscrits sur Turo devraient être soumis aux mêmes systèmes de taxation et de frais que les agences de location. Pour notre part, nous trouvons injuste de vouloir mettre des propriétaires de voiture particuliers sur le même pied qu’une grande société comme Entreprise et tenter d’éliminer la concurrence légitime des modèles économiques émergents. C’est pourquoi j’invite les membres de la communauté Turo à faire entendre leur voix et à nous soutenir en participant à OpenRoad, un forum de défense des politiques publiques où nous vous tiendrons informés de l’évolution des politiques relatives à l’autopartage entre particuliers dans votre ville et de la façon dont vous pouvez nous aider.

 

Je vous remercie d’avoir fait partie de l’aventure en 2017 et j’ai déjà bien hâte de voir ce que 2018 nous réserve.

Étiquettes : ,